auto-construction... et auto-réparation

Publié le par Biau Jardin de Grannod

Ils ont dans un sens bien raison, ceux qui critiquent notre démarche d'auto-construction ( lien ici ) du point de vue du résultat technologique final : certains marchands de matériel tout fait et pas forcément complètement adapté ni adaptable à nos besoins, quelques cadres du para-agricole officiel. Il arrive effectivement que malgré toute la bonne volonté des stagiaires, malgré toute l'attention et le savoir apprendre des techniciens qui encadrent les stages, quelques soudures ne soient pas "à la hauteur". Et on ne s'en rend compte... que quand ça casse!

Drame ?

Bof...

Grâce au savoir-faire peu à peu accumulé au fil des stages, des chantiers triangles, des "inventions" ou modifications faites à la ferme sur quelques outils, on finit par acquérir aussi de la confiance en soi.

Et on ose réparer :

http://sd-4.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2013/03_04/0423depannage6002marq.jpg

 

Et comme le biau jardinier n'est toujours pas doué pour la soudure à l'envers, il essaie simplement de changer de point de vue !

Drame ?

Bof...

Le plus ... c'est de se rendre compte que, vu comme les stages sont organisés dans un travail collectif, on ne peut pas mettre le nom d'un collègue sur l'erreur, elle peut aussi venir du propriétaire de l'outil. Ah Ah !

Et puis qui donc connait un paysan n'ayant jamais eu de casse sur des soudures de matériel fabriqué par des pros du matériel agricole ???

Commenter cet article

Thomas 03/05/2013 09:16

Salut Pascal,
A propos d'auto constuction, j'ai vu un article qui pourrait t'intéresser sur l'agriculture "open-source" :
http://www.wedemain.fr/L-agriculteur-qui-prepare-la-revolution-open-source_a223.html
A+