grêle + 6 jours...

Publié le par Biau Jardin de Grannod

Un impact de grêle, c'est un choc violent sur le légume. Mais le pire, c'est la suite :  de la pourriture, plus ou moins rapidement...

Sur les haricots, c'est assez lent... mais l'oeil exercé des biaux jardiniers voit bien que ça n'est pas la peine de les cueillir si l'on ne veut pas qu'ils pourrissent dans le bac à légumes des abonnés aux paniers :

http://sd-4.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2012/07_08/60028harricotsmarq.jpg

Chez les crucifères, c'est beaucoup plus rapide. Mais les technologies modernes sont assez limitées pour rendre compte de la situation, par exemple dans les chou-rave : il manque l'odeur !!!

http://sd-4.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2012/07_08/60028chou-ravemarq.jpg

Dans les salades, il y a deux possibilités : soit c'est complètement mort, soit c'est en partie mort. Mais au fond, ça ne change pas grand chose dans la composition du panier : pas de salade verte.

http://sd-4.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2012/07_08/60028fdcmarq.jpg

Pour les Pé-Tsaï, on garde encore un peu d'espoir : verdict dans une ou deux semaines.

http://sd-4.archive-host.com/membres/images/83700288762628507/2012/07_08/60028pe-tsaimarq.jpg

Finalement, les biaux jardiniers doivent remercier l'industrie chimique qui nous a inventé le film polyéthylène : sous les tunnels, les cultures sont belles. Comme quoi, biologique rime avec plastique...

Commenter cet article