on a fumé

Publié le par Biau Jardin de Grannod

tout le jardin. 

Raymond avait un peu de fumier disponible ( lien ) Francis nous l'avait livré ( lien ) le retourneur ( lien )  de la Cuma était passé ( autres détails ici ). Le tas avait correctement fermenté.

http://ahp.li/559d8b022d189d5988d8.jpg

Restait donc à l'épandre en surface au jardin, ce que nous avons fait il y a quelques semaines profitant des journées ensoleillées et froides et de la disponibilité de Jean-Paul, le salarié en CDI du service de remplacement que nous sollicitons régulièrement.

 Le jeu consiste à charger le godet hydraulique arrière en reculant assez vite pour qu'il se remplisse bien ( ce qui n'est pas la meiulleure technique pour l'entretien des disques intervertébraux...) de façon à ne pas avoir besoin de compléter le chargement à la main.

http://ahp.li/c160399800ecfdc7b9b4.jpg

Puis à épandre le fumier composté en le tirant régulièrement avec un croc

http://ahp.li/4094e0a00e093904be98.jpg

Nous en avons garni sous tunnels

http://ahp.li/15e465b53c0568c7e7ec.jpg

et en plein champ toutes les planches où la rotation l'imposait.

http://ahp.li/643862c0449bfef233eb.jpg

Légende : fumier rapidemant composté épandu en surface ( sur un engrais vert pour limiter les risques de lessivage ). Les tiges brunes sont du sarazin détruit par le gel, le trèfle d'Alexandrie courbe un peu la tête mais a bien résisté au froid.

A force d'huile de coude et d'obstination, le tas a été épandu laissant son emplacement massacré par les roues du tracteur comme on peut le constater sur cette vue prise en cours de travail

http://ahp.li/6fa562258f0cd8ee03de.jpg

ce qui prouve que si la matière organique améliore la structure du sol, ça n'est pas là où elle est stockée ! 

Ce qui prouve aussi que l'usage d'engrais organiques bio en sacs du commerce est moins éprouvant et plus rapide.

Mais...meeeehhhh...


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article