petit résumé des chapitres précédents

Publié le par Biau Jardin de Grannod

Depuis deux / trois semaines, il s'est passé pas mal de choses au jardin :

les biaux jardiniers ont biné toutes les cultures, par exemple les planches de cèleri-rave

http://ahp.li/3a73eefc3cabab4da268.jpg

avec une vieille et trop large ( 7 rangs... ) bineuse à betterave  achetée d'occasion il y a quelques années. Le biau jardinier l'avait démontée et réduite pour l'adapter à son petit format de planche permanente.

http://ahp.li/5a6decae342bb95a4bac.jpg

Passage de houe dans les carottes

http://ahp.li/760f0c6efb69f88824bf.jpg

Rencontre de quelques auxiliaires distinguables au premier plan dans le carré de carotte :

http://ahp.li/d02b037d52172d510bf9.jpg

Mais aussi coccinelle adulte dans l'aubergine, 

http://ahp.li/c02220df4a0c326872e0.jpg

Aphidoletes ( petite larve orange ) à la recherche de puceron ( vert ) qu'elle va "vider". A noter les "boules" beiges en bas de la feuille : ce qui reste de pucerons qui ont été parasités et l'auxiliaire qui s'est développé à l'interieur en est sorti. 

A noter aussi que le chargé de comm' du biau jardin de Granod ne maitrise toujours pas les techniques de la macrophotographie...

http://ahp.li/05a45e164bd3e4c90304.jpg

 

Rapide désherbage "entre le pouce et l'index" des adventices qui avaient échappé à l'occultation et au premier passage de houe à bras. Heureusement, il n'y avait que quelques taches.

http://ahp.li/3ebf94d5424959b00b05.jpg

 

La luzerne a fleuri,

http://ahp.li/ae6e0b4014127e302d06.jpg

les biaux jardiniers ont donc commencé de la broyer. 

 

Mais ensuite, ça s'est gâté : il a plu. Trop. Trop souvent.

En tout cas trop pour des biaux jardiniers qui disposent d' un circuit collectif d'arrosage...

Alors faute de nouveau binage efficace, les adventices poussent, les semis et plantations sont retardés. Le travail 100 % manuel reste possible, mais comme quand tout va bien dans un jardin il y en a peu, ça ne suffit pas : les biaux jardiniers ont donc fait un rapide passage "entre le pouce et l'index" dans le carré de carotte, mais le travail du sol au tracteur n'est plus possible sans grave conséquences agronomique.

Comme l'a un jour dit un voisin céréalier : " par ces temps, on ne se sert du tracteur que sur la route ! ".

Les quelques passages de bineuse ne sont pas efficaces puisque la pluie qui les suit un ou deux jours plus tard fait reprendre certaines des herbes qui n'ont pas eu le temps de sécher .

http://ahp.li/d960053d46695675846e.jpg

Résultat : les biaux jardiniers prennent du retard, et surtout les adventices prennent de l'avance    

donc le moral baisse... et ça n'est pas le manque de température et de luminosité qui va faire murir les légumes-fruits donc le faire remonter !

 

Ah, les paysans ne sont jamais contents de la météo.

 


Commenter cet article